Nous avons besoin de plus de démocratie

Par Jacques Boutault et Corine Faugeron Co-président.es du Groupe écologiste Paris Centre.


Alors que l’épidémie de Covid semble se ralentir, le gouvernement renforce son système de contrôle sur les populations. Sa motivation est-elle bien la préservation de notre santé ? On en doute. Il a plutôt décidé de nous « emmerder ». Tandis que 16500 lits d’hôpitaux ont été fermés en France ces deux dernières années, la gestion de la crise sanitaire se fait à coup de restrictions de libertés, pas avec plus de moyens pour l’hôpital.

Un autre modèle est possible

Auto-attestations de sortie, fermeture de lieux culturels, couvre-feu, passe sanitaire et maintenant passe vaccinal ! C’est la goutte d’eau qui fait déborder le vase.


Adopté en hâte par des députés aux ordres, méprisant les arguments de l’opposition, cet outil, ne nous protège pas, il réduit nos droits. D’autres décisions importantes se prennent dans le secret des conseils de défenses. Nous avons au contraire besoin de plus de transparence et de démocratie.


L’Assemblée citoyenne parisienne, composée, de 100 citoyen.nes tirés au sort pour délibérer sur l’avenir de notre ville, montre qu’un autre modèle est possible. Alors faisons de 2022, l’année de la démocratie !

Un prétexte au contrôle généralisé

Inventons un autre monde que celui qu’on nous dessine, où le contrôle de tous par chacun, via le QR code, devient la norme. C’est le modèle chinois, nouvelle première puissance économique mondiale, que copie M. Macron.


Nous lui disons : non, nous ne serons ni contrôleurs-leuses, ni contrôlé.es ! Il n’y a pas de République sans démocratie ni liberté.

18 vues